Développement social

Plan d’action

Le 17 avril 2017, le conseil de la MRC a approuvé la mise en place d’un comité de développement social dont le mandat est le suivant :

 

  • Identifier des enjeux transversaux en développement social
     

  • Établir un plan d’action pour ces enjeux
     

  • Voir à la mise en œuvre du plan d’action.

 

Le premier plan d'action en développement social de la MRC a été dévoilé le mardi 24 septembre 2019. 

plan-action-developpement-social-3019-1.

Jeunesse

Le 7 août 2017, la MRC des Maskoutains a été la première MRC au Québec à signer la Déclaration d'engagement pour l'inclusion sociale et le développement du pouvoir d'agir des jeunes.

Rapport d'évaluation d'impact sur la santé

La MRC des Maskoutains a été la première MRC à demander à la Direction de la santé publique (DSP) un Rapport sur les impacts potentiels sur la santé (EIS) dans le cadre de l’élaboration de sa politique de la famille et de développement social. Les impacts potentiels et les recommandations faites dans ce rapport sont intimement liés au développement social.

Lutte contre la pauvreté

Depuis l’adoption de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale en 2003, trois plans d’action gouvernementaux ont été déposés.

 

Le plus récent est le Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale 2017-2023 (PAGIEPS).

 

La MRC des Maskoutains a vu à la réalisation d’actions sur son territoire, en appui à la stratégie gouvernementale, et elle continue de le faire, au sein de l’Alliance pour la solidarité qui réunit des intervenants de la MRC, du CISSS de la Montérégie-Est et de la Corporation de développement communautaire des Maskoutains (CDC). Le comité de développement social de la MRC agit également à titre consultatif sur les enjeux de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

 

Dans le cadre de cette démarche, la MRC a dévoilé, en 2013, un Portrait intégré de la pauvreté et de l’exclusion sociale sur son territoire. 

Quelques faits saillants du Portrait :

 

La pauvreté dans la MRC des Maskoutains

Saviez-vous que?

Selon l’Institut de la Statistique du Québec (ISQ), il y avait 8,1 % des familles de la MRC qui étaient considérées à faible revenu en 2011. Il faut noter ici la situation particulière des familles monoparentales dont 25,3 % sont à faible revenu.

L’accès à une épicerie sans avoir à utiliser la voiture ou le transport en commun est un facteur important de sécurité alimentaire des personnes les plus vulnérables. Dans la MRC, un rapport annuel de la Moisson Maskoutaine rapporte que sept municipalités sur 17 n’ont aucun service alimentaire. Il est possible de faire livrer, mais pas partout sur le territoire.

Sur le territoire de la MRC des Maskoutains, le taux de sortie du secondaire sans diplôme ni qualification pour l’année scolaire 2011-2012 (18,8 %) représente l’un des taux les plus élevés de la Montérégie-Est.

Le revenu médian des travailleurs entre 25 et 64 ans dans la MRC était de 35 874 $ en 2011 (ISQ). Le revenu des hommes était de 40 620 $ et celui des femmes de 31 078 $. Le revenu des femmes s’établissait donc à 76,5 % de celui des hommes.

 

 

Des sommes d’argent sont disponibles partout au Québec par le biais du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) – PAGIEPS afin de développer des projets qui aideront à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

 

La MRC a lancé un premier appel de projets au printemps 2020.

 

Les priorités identifiées dans le plan d’action 2019-2023 de l’Alliance pour la solidarité de la MRC sont :

  1. La sécurité alimentaire
     

  2. L’insertion professionnelle
     

  3. L’habitation
     

  4. La prévention du décrochage scolaire.

Les projets admissibles devront répondre à au moins un des enjeux identifiés dans ce plan d’action et ceux qui contiennent des actions à l’égard de plus d’une priorité seront priorisés. L’exécution du projet doit impliquer plus d’un organisme et ses actions doivent toucher un minimum de cinq municipalités du territoire de la MRC des Maskoutains. De plus, les initiatives proposées devront être novatrices et démontrer la participation active des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale.

Les organismes admissibles sont :

  • Les personnes morales à but non lucratif (OBNL);
     

  • Les coopératives considérées comme organismes à but non lucratif par Revenu Québec;
     

  • Les organismes municipaux et les municipalités.

Les organismes suivants ne sont pas admissibles :

  • Les Centres intégrés de santé et de services sociaux;
     

  • Les Centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux;
     

  • Les institutions ou écoles d’enseignement et de formation.

Pour faire une demande

 

Rendez-vous sur la page Soumettre un projet afin d'envoyer directement à l’agent de développement une description de votre projet. Celui-ci entrera en communication avec vous afin de vous faire parvenir le formulaire pour compléter votre demande. 

Plan d'action de la MRC - 2019-2023.

Cadre de référence de l’Alliance pour la solidarité

 

Vous avez des questions? Besoin de précisions? Contacter Steve Carrière, au 450 768-3005 ou par courriel à scarriere@mrcmaskoutains.qc.ca.

 

Pour toutes informations supplémentaires, rendez-vous sur le site de l’Alliance pour la solidarité 2019-2023 de la Montérégie.

 

Autres documents utiles :

 

Approches et effets des interventions de réduction de la pauvreté.

Pyramide d'impact des interventions en sécurité alimentaire.

Plan d’action en développement social de la MRC.

Indicateurs de développement des communautés (IDC)

Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale 2017-2023

Restez informés!

Abonnez-vous à l'infolettre La MRC vous informe.
© MRC des Maskoutains, 2020 - Tous droits réservés