L’agriculture maskoutaine en chiffres

Grâce à la qualité des sols et au climat exceptionnel, l’agriculture est très présente dans la MRC des Maskoutains. 96 % du territoire est en zone agricole. La zone verte est protégée par la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles.

Agriculture maskoutaine

 

 

La grande région de Saint-Hyacinthe compte un peu plus de 1 200 entreprises agricoles, soit 4 % des entreprises agricoles du Québec et 17 % de celles de la Montérégie. Parmi elles, 47 % sont en production animale et 53 % en production végétale.

Performantes, ces fermes génèrent 9 % des revenus agricoles de la province, soit près de 1 milliard $ annuellement.

De ce fait, la MRC se classe en 4e position au Québec en termes de revenus agricoles après les grandes régions administratives que sont la Montérégie, Chaudière-Appalaches et le Centre-du-Québec.

Plus de 25 % des fermes de la MRC sont sous gestion de l’offre (production du lait, volailles et des œufs) et elles génèrent plus du tiers des revenus.

On trouve, dans la MRC, une très grande diversité tant au niveau de la taille des entreprises que des différents types de productions : céréalière et protéagineuse (40 %), porcine (16 %), laitière (12 %), avicole (9 %), horticole et maraîchère et bovine de boucherie (8 %). Autres productions (7 %).

Cette grande diversité constitue une force majeure pour la MRC puisqu'elle permet une stabilité économique régionale.

 

Rôle de la MRC dans le développement agricole et agroalimentaire

 

Le développement du territoire est une compétence de la MRC et le secteur agricole et agroalimentaire joue un rôle primordial dans nos communautés.

En 2015, la MRC des Maskoutains s’est dotée d’un Plan de développement de la zone agricole (PDZA), un document de planification stratégique favorisant le développement durable des activités agricoles, réalisé en concertation avec les acteurs du milieu.

Retombées économiques des entreprises agricoles

 

Depuis le début de la mise en œuvre du PDZA, plusieurs projets ont vu le jour dont l’un portant sur les retombées économiques des entreprises agricoles du territoire.

 

En 2017, elles ont investi près de 26 M$ dans la construction ou la rénovation de bâtiments agricoles sur le territoire de la MRC. Une hausse de 4 M$ par rapport à l’année précédente. À cet investissement s’ajoutent les investissements en équipements.

 

Pour mettre en valeur cette contribution économique, le service de développement économique de la MRC a élaboré, cette année-là, un outil de communication illustrant l’impact économique sur l’emploi et sur les entreprises locales et régionales de trois projets d’expansion d’entreprises agricoles de la région.

 

Trois fiches ont été réalisées :

 

La première fut celle de la Ferme B. Morin à Saint-Bernard-de-Michaudville. Un investissement de 11 M$.

 
Ferme B. Morin

 

 

La deuxième est celle de Ferme Roflamme à Saint-Hyacinthe, d’un investissement de 3,5 M$.

Ferme Roflamme

 

 

La troisième, celle de la Ferme du Dindon à Saint-Jude de 1,1 M$.

Ferme du dindon

Ces fermes ont fait appel à des fournisseurs locaux, ce qui a permis de réinvestir dans l’économie locale et de maintenir les emplois ici en région.

 

 

De 2017 à 2019 :

2017 : Lire le communiqué intitulé Les investissements du secteur agricole en hausse de 4,2 M$ en 2017, diffusé le 16 mars 2018.

 

2018 : Près de 35 M$ investis dans le secteur agricole en 2018

Extrait du communiqué intitulé Hausse des investissements manufacturiers dans la région - La croissance était au rendez-vous en 2018, diffusé le 16 avril 2019 :

 

« Le secteur agricole a investi 34,9 M$ dans 142 projets selon les données recueillies auprès des municipalités rurales de la MRC. De ce montant, 49 % des investissements ont été effectués dans quatre municipalités, soit Saint‑Damase pour 6,8 M$, Saint‑Pie pour 4,3 M$, Saint‑Hugues pour 3,1 M$ et La Présentation pour 3 M$. En 2017, les investissements avaient été de 24,6 M$ pour 129 projets. Il s’agit d’une augmentation de 10,3 M$, soit 42 %. »

 

 

2019 : Le secteur agricole a généré 129 projets d’investissement pour un total de 35,6 M$. Lire le communiqué intitulé Bilan économique annuel 2019 – La grande région de Saint-Hyacinthe compte sur des fondations économiques solides pour amorcer sa relance, diffusé le 11 juin 2020.

Restez informés!

Abonnez-vous à l'infolettre La MRC vous informe.
© MRC des Maskoutains, 2020 - Tous droits réservés