Un deuxième appel de projets sur le territoire de la MRC des Maskoutains


Crédit : Les Studios François Larivière

Légende : Marie-Pier Lévesque St-Onge (CISSME), Jeannot Caron (Ville de Saint-Hyacinthe), Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe, Simon Proulx (CDC), Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, Alain Jobin, maire de Saint-Barnabé-Sud et président du comité de développement social et Steve Carrière, agent de développement.



Saint-Hyacinthe, le 15 octobre 2020 – La MRC des Maskoutains annonce qu’un deuxième appel de projets de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale sur le territoire est en cours. Les organismes admissibles ont jusqu’au 15 mars 2021 pour déposer une demande de financement. Jusqu’en 2023, la MRC dispose de plus de 220 000 $ issu du Fonds québécois d’initiatives sociales pour mettre en place des initiatives dans le cadre de l’Alliance pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.


« La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale est bien amorcée dans la région. D’ailleurs, je me réjouis de l’annonce de plusieurs projets porteurs dévoilés récemment par la Table de concertation régionale de la Montérégie. Toutefois, des défis subsistent. Pour y répondre, j’invite tous les orga


nismes locaux à participer en grand nombre à l’appel de projets de la MRC des Maskoutains. Transformez vos idées en projets et vos projets en une réalité qui contribuera à rendre notre société plus juste et plus inclusive. », explique M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.


Les priorités identifiées dans le plan d’action 2019-2023 de l’Alliance pour la solidarité sont la sécurité alimentaire; l’insertion professionnelle; l’habitation et la prévention du décrochage scolaire.


Plus spécifiquement, les projets soumis doivent :


• Favoriser l’accès à des aliments sains

• Permettre d’apprendre ou bo


nifier des connaissances et habiletés culinaires et budgétaires

• Favoriser la mise en place de passerelles ou de moyens pour faciliter l’insertion socioprofessionnelle et particulièrement le maintien en emploi

• Soutenir les personnes dans la recherche de logement et s’assurer d’une qualité minimale de leur qualité locative

• Aider à mettre en place des actions complémentaires afin de favoriser et valoriser l’éducation et ainsi contribuer à la prévention du décrochage scolaire.


Les initiatives abordant plus d’une thématique retenue de lutte contre la pauvreté se verront traitées de façon prioritaire. L’exécution du projet doit impliquer plus d’un organisme et ses actions doivent idéalement toucher un minimum de cinq municipalités du territoire de la MRC des Maskoutains.


Les organismes admissibles sont :

• Les personnes morales à but non lucratif (OBNL)

• Les coopératives considérées comme organismes à but non lucratif par Revenu Québec

• Les organismes municipaux et les municipalités.


Les projets subventionnés

Cet automne, la Table


de concertation régionale de la Montérégie a annoncé 24 projets réalisés en Montérégie, dont trois projets mis sur pied par des organismes de la MRC des Maskoutains pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, et ce, à la suite du premier appel de projets lancé en février 2020.


La colocation : une solution à la pénurie de logements, mis en place par l’ACEF Montérégie-Est, consiste à démystifier la colocation, à en faire la promotion, à outiller les personnes intéressées et à doter les partenaires d’outils conviviaux pour les personnes recherchant un colocataire.


Apprendre, c’est trippant a vu le jour grâce à l’effort collectif des Maisons des Jeunes des Quatre-Vents, de Saint-Hyacinthe et de Sainte-Madeleine, ainsi que du Centre de la Famille St-Pie et de La Maison de la famille des Maskoutains. Ils se sont unis pour proposer différents ateliers, dans chacun des organismes, ayant pour but de favoriser la réussite éducative.


Malin plaisir à cuisiner est un projet de La Moisson Maskoutaine. En partenariat avec les Centres jeunesse, le Centre de formation des Maskoutains, le Groupe de Francisation et Espace Carrière, des ateliers portant sur le thème de l’alimentation et de la nutrition seront donnés aux jeunes adultes (16 à 30 ans).



Sur le territoire de la MRC, le comité de l’Alliance pour la solidarité regroupe des intervenants de la MRC, du Centre intégré de santé et des services sociaux de la Montérégie-Est (CISSME) et de la Corporation de développement communautaire (CDC) des Maskoutains.


Procédure pour déposer un projet

Les organisations qui veulent soumettre un projet ont jusqu’au 15 mars 2021 pour le faire. La procédure et le cadre de référence de l’Alliance pour la solidarité de la Montérégie se trouvent sur le site Internet de la Table de concertation régionale de la Montérégie.

Vous avez des questions? Besoin de précisions? Contacter M. Steve Carrière, au 450 768-3005 ou par courriel à scarriere@mrcmaskoutains.qc.ca.

Pour toutes informations supplémentaires, rendez-vous sur le site de la Table de concertation régionale de la Montérégie au https://www.monteregie.quebec/alliance-solidarite.html.


- 30 -


Source :

Denyse Bégin

Agente de communication

450 768-3001

dbegin@mrcmaskoutains.qc.ca

Facebook :

MRC des Maskoutains

Comités de bassin versant

Mentorat Saint-Hyacinthe



COM_lutte_pauvrete-2020-10-15_V
.pdf
Download PDF • 97KB

Chargement

Restez informés!

Abonnez-vous à l'infolettre La MRC vous informe.
© MRC des Maskoutains, 2020 - Tous droits réservés