AccueilimageLa MRCimageCommuniqués, publications et avis publicsimage390 000 $ pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale
390 000 $ pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale
19 février 2020

Saint-Hyacinthe, le 19 février 2020. – Dans le cadre de l’Alliance pour la solidarité de la Montérégie, la MRC des Maskoutains lance un appel de projets visant à soutenir des initiatives novatrices en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. De l’enveloppe de 390 000 $ dont dispose la MRC, un investissement pouvant aller jusqu’à 195 000 $ est prévu pour 2020. Cette somme provient du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS), en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS), et elle sera attribuée par la Table de concertation régionale de la Montérégie, qui agit à titre de mandataire.

Sur le territoire de la MRC, le comité de l’Alliance pour la solidarité regroupe des intervenants de la MRC, du Centre intégré de santé et des services sociaux de la Montérégie-Est (CISSME) et de la Corporation de développement communautaire (CDC) des Maskoutains.

« J’ai confiance en l’expertise des organismes de notre MRC pour élaborer des projets concrets qui améliorent les conditions de vie des gens de notre région. Je tiens d’ailleurs à les remercier de leur mobilisation et leur dynamisme, car leur action est précieuse dans la communauté », souligne Mme Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe.

« Avec ce nouvel appel de projets, la MRC et ses partenaires veulent soutenir des projets équitables et solidaires qui visent l’amélioration des conditions de vie et le mieux-être des personnes vivant une situation de vulnérabilité », affirme Mme Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains.

Les priorités identifiées dans le plan d’action 2019-2023 de la MRC des Maskoutains de l’Alliance pour la solidarité sont :

  1. La sécurité alimentaire
  2. L’insertion professionnelle
  3. L’habitation
  4. La prévention du décrochage scolaire

Les projets admissibles devront répondre à au moins un des enjeux identifiés dans ce plan d’action. Les initiatives abordant plus d’une thématique retenue de lutte contre la pauvreté se verront quant à elles traitées de façon prioritaire. Enfin, l’exécution du projet doit impliquer plus d’un organisme et ses actions doivent idéalement toucher un minimum de cinq municipalités du territoire de la MRC des Maskoutains.

Les organismes admissibles sont :

  • Les personnes morales à but non lucratif (OBNL);
  • Les coopératives considérées comme organismes à but non lucratif par Revenu Québec;
  • Les organismes municipaux et les municipalités.

Les organismes suivants ne sont pas admissibles :

  • Les Centres intégrés de santé et de services sociaux;
  • Les Centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux;
  • Les institutions ou écoles d’enseignement et de formation.

Procédure
Les organisations qui veulent soumettre un projet ont jusqu’au 30 avril 2020 pour le faire. La procédure et le cadre de référence de l’Alliance pour la solidarité se trouvent sur le site Internet de la MRC au www.mrcmaskoutains.qc.ca, onglet culture et vie communautaire/lutte contre la pauvreté.

Vous avez des questions? Besoin de précisions? Contacter M. Steve Carrière, au 450 768-3005 ou par courriel à scarriere@mrcmaskoutains.qc.ca.

Pour toutes informations supplémentaires, rendez-vous sur le site de la Table de concertation régionale de la Montérégie au https://www.monteregie.quebec/alliance-solidarite.html.

-30-

Source :    Denyse Bégin
                 Agente de communication
                 450 768-3001
                 dbegin@mrcmaskoutains.qc.ca     

Facebook :
                 MRC des Maskoutains
                 Mentorat Saint-Hyacinthe
                 Comités de bassin versant maskoutains

Marie-Pier Lévesque St-Onge (CISSME), Jeannot Caron (Ville de Saint Hyacinthe), Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe, Simon Proulx (CDC), Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, Alain Jobin, maire de Saint-Barnabé-Sud et président du comité de développement social et Steve Carrière, agent de développement. Photo : François LarivièreVoir
L'image
390 000 $ pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion socialeVoir
L'image
Réalisé par Nmédia