AccueilimageLa MRCimageCommuniqués, publications et avis publicsimageMobilisation pour lutter contre le décrochage scolaire - La MRC des Maskoutains appuie les Journées de la persévérance scolaire
Mobilisation pour lutter contre le décrochage scolaire - La MRC des Maskoutains appuie les Journées de la persévérance scolaire
04 février 2016

Saint-Hyacinthe, le 4 février 2016 – Le conseil de la MRC des Maskoutains a accordé son appui à Mission Persévérance Montérégie Est et à l’ensemble des partenaires mobilisés autour de la lutte au décrochage lors de sa séance du 20 janvier. L’organisation montérégienne s’inscrit dans un mouvement qui a des ramifications partout au Québec et qui vise notamment à rappeler à la population que la persévérance scolaire, c’est l’affaire de tous et que chaque jeune a besoin d’encouragements quotidiens.

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire (JPS) qui auront lieu cette année du 15 au 19 février, plusieurs centaines d’activités sont organisées à travers la province afin de mobiliser et activer la communauté autour des jeunes pour leur parler d’efforts, de persévérance, des risques du décrochage scolaire et des avantages d’un diplôme.

« Avec sa Politique de la famille, sa Politique MADA, et par ses prises de position sur de multiples enjeux qui touchent les familles de notre territoire, le conseil de la MRC témoigne de sa volonté de favoriser le mieux-être et la qualité de vie des familles. Encourager la persévérance scolaire auprès des jeunes a un impact immédiat sur les familles, mais à plus long terme, nous savons aussi qu’une région pouvant compter sur des travailleurs qualifiés, est plus compétitive et sûrement plus prospère », souligne Mme Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains.  

Des faits qui parlent

Mission Persévérance Montérégie Est livre quelques données significatives dans le cadre de cette campagne. En voici deux exemples :

• Le taux de diplomation ou de qualification des adolescents de la MRC des Maskoutains s’élève à 79,6 % chez les filles et à 67,9 % chez les garçons (taux de diplomation après 7 ans qui inclut les jeunes ayant obtenu leur diplôme 5, 6 ou 7 ans après leur entrée au secondaire);

• Il est moins onéreux d’agir en prévention, entre 10 000 $ et 20 000 $ par décrocheur potentiel, plutôt que 120 000 $ déboursés pour un décrocheur.

Nous vous invitons à consulter le site des Journées de la persévérance scolaire pour en savoir plus sur le sujet.
                                                         
                                                           -30-

Source : 
              Denyse Bégin
              Agente de communication
              MRC des Maskoutains  
              450 768-3001
              dbegin@mrcmaskoutains.qc.ca 

 

Réalisé par Nmédia