AccueilimageLa MRCimageCommuniqués, publications et avis publicsimageSymbiose agroalimentaire Montérégie
Symbiose agroalimentaire Montérégie
30 mai 2019

Saint-Hyacinthe, le jeudi 30 mai 2019 – Le Conseil régional de l’environnement de la Montérégie est fier de lancer le projet Symbiose agroalimentaire Montérégie qui est le fruit d’un vaste partenariat régional d’une valeur estimée de plus de 270 000$ sur deux ans. Ce projet regroupant des acteurs tant du milieu économique, territorial, que du savoir s’appuie sur les notions de symbiose industrielle et est dédié aux entreprises montérégiennes de la filière agroalimentaire.

Symbiose industrielle

Une symbiose est un réseau local d’organisations maillées entre elles par des échanges de matières résiduelles et autres ressources sous-valorisées ; ces échanges s’appellent des synergies.

La mise en place de la symbiose permettra d’améliorer la performance économique, environnementale et sociale des entreprises de la région en établissant un réseau dynamique d’échanges. De nouvelles entreprises complémentaires pourraient également se greffer au tissu actuel pour bonifier les filières existantes. 

Les retombées potentielles d’une démarche de symbiose sont nombreuses :  
•    Réduction du coût d’élimination des déchets
•    Amélioration de la performance environnementale et de l’image corporative 
•    Gestion de proximité des matières et limitation des frais de transport 
•    Économies d’échelle par la gestion commune de matières générées par plusieurs entreprises 
•    Création de nouveaux liens et d’occasions d’affaires entre les entreprises de la région

S’adresser à la filière agroalimentaire

La particularité de Symbiose agroalimentaire Montérégie est qu’elle s’adresse spécifiquement aux organisations de la filière agroalimentaire. Celles-ci seront recrutées par l’équipe de la Symbiose et se feront proposer un accompagnement en quatre étapes : caractérisation des ressources en entreprise, synthèse des offres et demandes de ressources, identification de synergies potentielles et mise en relation avec de futurs partenaires d’affaires. 

Ponctuellement, des ateliers de maillage seront organisés afin de répondre aux enjeux identifiés par l’équipe de la Symbiose, ses partenaires et le milieu des affaires.

« Nous sommes très heureux d’assurer la coordination de ce projet concerté avec des partenaires si impliqués et motivés. Ce projet d’économie circulaire vise à d’offrir des solutions concrètes aux acteurs économiques prêts à s’engager sur la voie du développement durable. En portant un regard différent sur nos matières résiduelles, services et espaces, on s’assure d’une meilleure optimisation de nos ressources et ainsi de faire des gains tant économiques, environnementaux que sociaux », affirme Andréanne Paris, directrice générale du CRE Montérégie.

« La mise sur pied de Symbiose agroalimentaire Montérégie est un moyen privilégié de répondre à quelques-unes des actions du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC. Dans ce PDZA, la MRC affirme sa volonté d’être : « le laboratoire québécois de toutes les innovations agricoles, tant en termes économique, technologique, environnemental, que social ». Nous sommes fiers de participer à ce projet qui contribuera à la recherche de solutions innovantes dans ce secteur d’activité économique névralgique pour notre territoire », indique Mme Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains.

« Représentant plus de 200 entreprises et plus de 8 000 emplois, l’agroalimentaire est sans conteste un secteur d’importance dans l’agglomération de Longueuil. En encourageant nos entreprises à se développer durablement, voire à identifier de nouveaux marchés ou de nouvelles occasions d’affaires, la symbiose industrielle a le potentiel d’optimiser la force et la compétitivité de ce secteur », explique Julie Ethier, directrice générale de Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL)

̶  30  ̶

À propos de Symbiose agroalimentaire Montérégie 

Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier accordé dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions et des ententes avec la MRC des Maskoutains et Développement économique de l’agglomération de Longueuil permettant ainsi un déploiement optimal de la Symbiose sur ces territoires respectifs. Notons aussi la contribution financière de la SADC de la région d’Acton et l’appui de multiples relayeurs, dont le créneau d’excellence TransformAction, le CLD de Brome-Missisquoi, le Comité 21 régional de Vaudreuil-Soulanges, le Pôle d’économie sociale de l’agglomération de Longueuil et le Centre d’aide aux entreprises de la Haute-Montérégie. Notons finalement que le CRE Montérégie est maintenant membre de la communauté de pratique Synergie Québec, coordonnée par le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTEI).

À propos du CRE Montérégie 

Le Conseil régional de l'environnement de la Montérégie (CRE Montérégie) est un organisme à but non lucratif, créé en 1989, dans le but de répondre à un besoin de concertation régionale en environnement dans la région. Le CRE Montérégie fait partie d'une entité plus vaste qui regroupe l'ensemble des conseils, soit le Regroupement national des Conseils régionaux de l'environnement du Québec (RNCREQ).

Source :
              Ugo Forcier
              Chargé de projets en économie circulaire
              Conseil régional de l’environnement de la Montérégie    
              450-651-2662
              ugo.forcier@crem.qc.ca

Photo: Les Studios François Larivière

Légende : De gauche à droite : Andréanne Paris, directrice générale du CRE Montérégie, Richard Marois, président du CRE Montérégie, Jonathan Robin, pésident de Station Agrobiotech et vice-président de FIXI Kombucha, Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, Jocelyne G. Deswarte, administratrice du CRE Montérégie et mairesse de Saint-Mathias-sur-Richelieu, Julie Ethier, directrice générale de Développement économique de l’agglomération de Longueuil et Anna Potapova, commissaire au développement agricole et agroalimentaire  à la MRC des Maskoutains.

Les partenaires et artisans du projet de symbiose agroalimentaire. La légende complète se trouve au-dessus de la photo. Voir
L'image
Réalisé par Nmédia